Image
LKQ OPTIMAL
Image
LKQ OPTIMAL

Opération séduction pour le FAB d’AAG

Muriel Blancheton
Image
AFFICHE FAB AAG

Le Forum Automotive Business d’Alliance Automotive Group est programmé le 16 novembre 2024 au Parc des Expositions de Villepinte. Le successeur du Rendez-Vous initié par Groupauto, et dont la dernière édition s’est déroulée en 2018 (suivie du salon hybride Garage Expo), s’ouvre pour la première fois aux groupements Precisium et Pièces Autos. 

Partager sur

Annoncé le 16 novembre, le FAB démarre sa feuille de route en partant au-devant de ses fournisseurs pour les convaincre de participer (150 attendus). Une centaine a déjà signé, dont les historiques (Facom, KS Tools, Rava, Bosch, Valeo…). Viennent ensuite les distributeurs indépendants des trois groupements, couvrant les métiers du VL, PL et peinture carrosserie, qu’il faut également embarquer dans l’aventure car ce sont bien eux qui draineront leurs réparateurs jusqu’à Paris. Le menu pour leur appétit doit donc être complet : accès à la donnée, électrification, formations technologiques…via des conférences d’une trentaine de personnes maximum, relais sur les stands des fournisseurs avec les démonstrations, et du business incentivé avec le concours des équipementiers. Un pôle Innovation sera installé au cœur du salon, un autre sera dédié à l’économie circulaire et un dernier accueillera les réseaux distribution et réparation, sans oublier les conventions des réseaux et le dîner de gala. 

Image
Thomas Tabiasco

Le 16 novembre sera un marqueur pour les équipes et clients du groupe par cette opportunité de se réunir, ce qui n’était pas arrivée depuis 2018, date du dernier événement dédié à l’époque exclusivement à Groupauto, indique le communiqué. « Ce forum permettra aux acteurs de la profession de découvrir les initiatives d’Alliance Automotive Group pour anticiper l’évolution de nos métiers et l’essor des enjeux technologiques », souligne Thomas Tabiasco, le directeur général France d’Alliance Automotive Group.
Car l’enjeu de cette manifestation est crucial pour tout le groupement : le FAB doit s’ancrer face à une concurrence vivace en termes de visibilité et qui impose un rythme cadencé en termes d’événements, il doit fidéliser ses réseaux – voire recruter de nouveaux membres – et fédérer les indépendants de ses groupements, eux-mêmes puissants pourvoyeurs en réparateurs. 

Muriel Blancheton
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire