Image
LKQ OPTIMAL
Image
LKQ OPTIMAL
Caroline Ridet

P. Zeitoun : «Vernet est le seul à disposer d’une gamme mondiale»

Philippe Zeitoun
Responsable de la BU Aftermarket
VERNET
Image
ZEITOUN Philippe VERNET

Du fait de l’origine américaine de son créateur Edgar Frank il y a près de cent ans, Vernet a une très forte vocation à l’export. Une dynamique accélérée ces dernières années.

Partager sur
La PME française est très internationale...
Philippe Zeitoun

Effectivement, c’est une particularité de Vernet. Dans son ensemble, le groupe fait 90% de son CA à l’export sur 144 pays,avec un millier de clients, et 95 % en aftermarket, avec un réseau d’environ 300 clients couvrant 60 pays. Ce positionnement n’est pas si courant pour notre niveau d’affaires à 185 M€ en 2021. Un chiffre en hausse sur 2022 avec un bon niveau d’activité. Et sur l’activité rechange, qui fête ses 30 ans et représente 25 % du CA total (+25% au cours des cinq dernières années), tous les voyants sont au vert avec une croissance à deux chiffres.

En aftermarket, avec Calorstat by Vernet, êtes-vous plutôt Monde... ou Europe ?
Philippe Zeitoun

En intégrant les pays de l’Est, notre activité est très majoritairement européenne, avec des livraisons partant de notre hub français complété par des dépôts enItalie et en Pologne. Sachant que Vernet France est l’entité européenne du groupe qui est aussi présente aux États-Unis, en Amérique du Sud (sites de production en Argentine et au Mexique), en Chine et maintenant en Inde, avec la construction d’une usine à Bhopal.

Où en est Calorstat by Vernet aux États-Unis ?
Philippe Zeitoun

En deux ans, nous avons finalisé la structuration de l’activité rechange en nous appuyant sur l’organisation OE de Vernet aux États-Unis. Nous proposons une gamme couvrant plus de 90 % du parc nord-américain, visible sur les trois principaux catalogues américains. Nous disposons d’une équipe dédiée et d’un dépôt. Maintenant que tous les outils existent, nous allons accélérer en termes de signature d’accords commerciaux avec les centrales d’achat locales. Nous avons déjà signé avec Automotive Parts Associate et VIPAR Heavy Duty, tous deux membres Nexus North America, et d’autres suivront.

Au total, nous estimons le potentiel après-vente sur la fonction thermostat aux États-Unis de l’ordre de 110-120 M$. Nous avons de grosses ambitions car le seul concurrent restant est MotoRad. Nous avons mis à peine deux ans pour être opérationnel.

En 2022, vous avez ouvert le Brésil et l’Inde. De quoi accélérer votre développement ?
Philippe Zeitoun

Nous avons ouvert un dépôt au Brésil qui va nous permettre d’accélérer les ventes, que jusque-là nous livrions d’Argentine. En fait, Vernet est le seul à disposer aujourd’hui d’une gamme mondiale. Il n’y a pas une technologie du thermostat que l’on ne maîtrise pas et pas un constructeur dans le monde avec qui nous ne travaillons pas. Donc une fois que l’on a quelques points de distribution dans le monde, nous sommes capables de mettre la gamme à disposition partout.

En 2023, nous comptons développer l’Inde avec un gros partenaire local. Nous livrons aussi une première commande pour alimenter notre usine de Zhuhai qui va livrer le marché chinois en applications européennes et américaines. Nous complétons notre dispositif asiatique avec l’aide d’un agent commercial, un ex-Valeo, qui nous ouvre les portes de la Thaïlande, la Malaisie... Il ne nous reste plus beaucoup de territoires non couverts.

Caroline Ridet
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire