EXCLUSIF – Allianz a résilié tout son réseau d’experts !

Jean-Marc Pierret
Image
Les 283 experts du réseau d’Allianz ont reçu leurs lettres de résiliation fin mars avec préavis de 9 mois. Au terme de l’appel d’offres annoncé concomitamment, il n’en resterait à terme que 250… 
Partager sur
Lettre de résiliation d'Allianz à son réseau d'experts Pour télécharger le courrier, cliquez sur l'imageVoilà encore une de ces résiliation massives auxquelles les experts sont tristement habitués (voir «Aréas résilie son réseau d’expert pour le revoir à la baisse»). Cette fois, c’est Allianz qui a déclenché le tir. L’ensemble des 283 cabinets de son réseau ont reçu leur lettre de résiliation à la date anniversaire du 31 mars.33 cabinets sacrifiés ?L’ambiance est évidemment tendue chez les experts concernés qui savent que les assureurs ne déclenchent guère ce type de procédure sans arrière-pensée financière (voir «Les drôles de vœux de Generali à "ses" experts…» et «Honoraires des experts : quand l’ANEA fait de la résistance»).Les dits cabinets pressentent en fait que, comme d’habitude, le jeu des chaises musicales qui vient de démarrer se terminera sur une fausse note. Lorsque la fin du préavis sonnera, tous ne retrouveront pas nécessairement une situation assise à la table d'Allianz. Car la rumeur est tenace : sur les presque 300 résiliés, seuls 250 resteraient dans les petits papiers de l’assureur. Plus précisément, 12% des experts pourraient donc être exclus, soit 33 cabinets...Un bien long préavisAllianz n’a évidemment rien dit de tel, se contentant de faire savoir que, parallèlement, un appel d’offres doit être lancé «au second semestre 2014». Mais ce dernier n’est peut-être tout bonnement pas encore formalisé, subodorent les mauvaises langues qui fondent leur impression sur une incongruité : l’assureur a octroyé un inhabituel préavis de 9 mois aux intéressés quand il n’est tenu qu’aux 3 mois contractuellement définis (mais de 12 mois selon la jurisprudence habituelle...).Du coup, les experts s’interrogent : l’appel d’offres est-il en retard ou ne sert-il qu’à habiller une simple volonté de contraction du réseau aux contours d’ores et déjà décidés ?
Jean-Marc Pierret
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire

Sur le même sujet

Vidéo
Sponsorisé par EUROREPAR Car Service
Image
Entrée de la carrosserie Moletta Obrado de Sapiac, à Montauban
Photo-reportage