Image
LKQ OPTIMAL
Image
LKQ OPTIMAL

La FRCI rejoint Mobilians comme membre associé

Romain Thirion
Image
La FRCI signe une convention avec Mobilians.

La Fédération des réseaux de carrossiers indépendants vient de signer une convention d’un an renouvelable avec l’organisation professionnelle. Une opportunité pour les quelque 2 400 réparateurs que réunissent les six enseignes membres de la FRCI de bénéficier des outils, services et combats de Mobilians, et pour cette dernière, de faire entendre sa voix auprès des pouvoirs publics en ce qui concerne les problématiques d’emploi et de formation, de RSE et de valorisation du métier.

Partager sur

Ce 22 novembre 2023 est donc à marquer d’une pierre blanche pour la fédération présidée par Patrick Cléris et qui réunit les principaux réseaux de carrossiers du marché français : Acoat Selected, AD Carrosserie, Autoneo, Axial, Five Star, Précisium Carrosserie & Top Carrosserie (Alliance Automotive Group). En devenant membre associé de Mobilians, la direction de chacune de ces enseignes entend accompagner de manière encore plus forte ses carrossiers face aux enjeux règlementaires, technologiques, sociétaux et de formation auxquels leurs entreprises doivent s’adapter. La convention a été signée pour une durée d’un an renouvelable, « une durée qui exige que l’on se mette tous ensemble au travail dès demain et qui évite que l’on se repose sur ses lauriers » selon Jean-Marc Donatien, président du métier Carrossier de Mobilians.

Renforcer le poids des services de l’auto

Un accord qui rappelle celui qui présida en 2015 à la création de la Smava – les Services multimarques de l’après-vente automobile – qui réunit une douzaine d’enseignes de centres autos, de réparation rapide, de pneumaticiens et de réparation et de remplacement de pare-brise. « Lorsque nous avons fait entrer la Smava chez Mobilians, nos concessionnaires ne le voyaient pas d’un bon œil mais aujourd’hui, cette évolution est considérée comme normale », se souvient Francis Bartholomé, président national de l’organisation professionnelle.

Or, dans le cadre du Comité stratégique de la filière automobile, pour la première fois, la filière des services de l’automobile – la plus nombreuse en termes d’emplois, pour la plupart non délocalisables – sera présente à la signature de l’engagement de l’Etat. Et compte tenu du poids du parc roulant non-électrique en 2030, il appartiendra aux réparateurs d’accompagner celui-ci vers davantage d’écoresponsabilité, puisque le verdissement de la mobilité est au cœur des attentes des pouvoirs publics. Mais pour être en mesure d’agir vertueusement, les acteurs des services, carrossiers compris, doivent en avoir les moyens. « Or, la signature de l’Etat signifie que les ministres s’engagent et que, derrière, des aides financières seront accordées », rappelle Francis Bartholomé.

Accompagner au mieux les carrossiers de la FRCI

« En tant que fédération, nous avons la responsabilité d’accompagner au mieux nos carrossiers mais sur certains sujets, seuls, nous sommes très vites démunis. Et pour être écoutés, nous devons le faire en collaboration avec des organisations qui ont toute l’écoute des pouvoirs publics », souligne Patrick Cléris. En revanche, en tant qu’entité réunissant plus de 2 400 carrossiers – qui restent toutefois libres d’adhérer au syndicat professionnel qu’ils souhaitent – la FRCI a les pieds dans le terrain et fait remonter au grand jour un nombre important d’informations, notamment via son média en ligne, Choc. Des données et des remontées qui ne pourront que renforcer les revendications de Mobilians au profit de l’ensemble des professionnels de la carrosserie.

D’ores et déjà, trois thématiques prioritaires de travail en commun ont été identifiées par la FRCI et Mobilians. Primo : la valorisation et la promotion des métiers, en matière d’emploi et de Formation. Secundo : la valorisation de l’activité en vue du rééquilibrage des relations économiques entre les grands acteurs et décideurs du secteur que sont les pouvoirs publics, les assureurs, les experts et les flottes. « Car c’est aussi l’un des combats de Mobilians de mieux faire respecter nos professions des donneurs d’ordres », insiste Francis Bartholomé. Tertio : la RSE et les leviers visant la décarbonation de la Filière.

La représentativité non concernée

A l’heure où les questions de représentativité sont réexaminées tous les quatre ans, Mobilians a tenu à clarifier toute question liée à ce sujet dans l’adhésion de la FRCI. « En volume, Mobilians représente quelque 10 000 points de service de carrosserie en France et un peu plus de 9 000 adhérents pratiquant l’activité, entre concessionnaires, agents de marques et carrossiers. La représentativité n’a donc pas été l’élément déclencheur de cette convention avec la FRCI », précise Xavier Horent, délégué général de l’organisation professionnelle.

Néanmoins, désormais, les quelques 2 000 élus locaux de Mobilians ainsi que leurs équipes en régions vont pouvoir aller proposer les services et produits du syndicat aux carrossiers des réseaux membres de la FRCI. Et ce, à tarif préférentiel, souvent. Pour Xavier Horent : « En matière syndicale, il n’y a aucune adhésion automatique, nulle part, cela n’existe pas. La seule question que nous pose l’entrepreneur est : lui sommes-nous utiles ? C’est une question saine et cela nous oblige à des efforts importants pour être au niveau de leurs attentes et les accompagner dans les transformations que connaissent leur métier aujourd’hui ».

Image
Patrick Cléris et Jean-Marc Donatien
Romain Thirion
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire