Image
LKQ OPTIMAL
Image
LKQ OPTIMAL

BestDrive aide au pilotage du TCO

Jérémie Morvan
Image
BestDrive_véhicule atelier

Le réseau de pneumaticiens du groupe Continental a profité du salon Solutrans pour mettre en avant sa proximité et son expertise pour réaliser des économies sensibles sur les postes pneumatique et carburant.

Partager sur

Encore jeune en France (il n’a que huit ans), le réseau BestDrive a répondu présent sur Solutrans 2023. « L’objectif est de se rendre plus visible vis-à-vis de la clientèle des transporteurs. BestDrive dispose d’une particularité : il s’adosse à Continental, un manufacturier de niveau mondial, mais il est aussi ancré dans les territoires pour une réelle proximité avec ses clients », déclare Alessandro de Martino, nouveau directeur général du réseau en France depuis cet été. Une « promesse client » capitale pour un métier où la réactivité est le mot d’ordre, et rendue possible par un maillage de 260 points de service, dont les trois quarts exercent l’activité PL. « BestDrive ne veut pas grandir juste en "plantant des drapeaux" ; nous souhaitons consolider le maillage existant et gagner en homogénéité en matière de qualité de service, même si nous ne nous interdisons pas de regarder d’éventuelles opportunités… », poursuit-il. Cette "course au recrutement" est d’autant moins une priorité aujourd’hui que l’enseigne fait partie de Fleet Partner, une association regroupant plusieurs réseaux et qui voit l’arrivée de Siligom au 1er janvier prochain. Ce vaste ensemble revendiquera à cette date près de 1000 points de service dans l’Hexagone…

Du conseil pour un meilleur accompagnement

Si le réseau s’est érigé en spécialiste du pneumatique, il souhaite aujourd’hui déborder de ce "simple" cadre pour apporter aux gestionnaires de flotte une expertise propre à un multispécialiste : activité réglementaire (une vingtaine de centres sont habilités pour le chronotachygraphe et éthylotest), mais aussi plus que jamais accompagnement des transporteurs dans la transition énergétique : « Le carburant, les pneus et le dépannage représentent jusqu’à 50 % du coût d’exploitation d’un camion. BestDrive est à même d’accompagner le gestionnaire de flotte dans le pilotage de son TCO », explique le nouveau DG. Cela passe par des services comme le rechapage et le recreusage, ainsi que la gestion de la pression des pneus. S'appuyant sur deux sites de rechapage en France, Alessandro de Martino croit fortement dans les vertus tant économiques qu'écologiques des enveloppes rechapées, et ambitionne d'atteindre 40 voire 50 % de pneus reconditionnés dans le total de ses ventes. Ces divers services ont d’ailleurs été repris dans un simulateur présenté sur Solutrans, mettant en avant les économies générées et les tonnes de CO2 évitées en pilotant finement le poste pneumatique d’une flotte. Des économies qui peuvent se chiffrer en dizaines de milliers d’euros tout en prévenant les pannes immobilisantes.

À noter enfin : en matière de diversification, après les segments VL et VUL, le réseau n’exclut pas de s’ouvrir à des prestations mécaniques sur le véhicule industriel. À suivre…

Jérémie Morvan
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire