Image
LKQ OPTIMAL
Image
LKQ OPTIMAL

Avec Midas City, l'enseigne vise les nouvelles mobilités

Jérémie Morvan
Image
Midas City_Paris

Réservé aux mobilités électriques… mais toutes les mobilités électriques ! Automobiles électriques et hybrides, vélos à assistance électrique, trottinettes électriques : le nouveau concept Midas City, laboratoire de l’enseigne pour les nouvelles mobilités, vient de prendre forme en plein Paris. Assurant l’entretien-réparation multimarque voire la location et la vente de deux-roues, il multiplie des services innovants.

Partager sur

Pleinement branché sur les nouveaux modes de mobilité des citadins. Annoncé à l’occasion de la dernière édition de Franchise Expo, en mars dernier, le réseau de réparation rapide du groupe Mobivia vient d’inaugurer le premier Midas City, sur le quai des Célestins à Paris (IVe arrondissement). Cet ancien point de vente en franchise a été racheté par Midas pour devenir un véritable laboratoire "in vivo" pour l’enseigne. Ce point de vente en hyper-centre (moins de 100 m² - 4 salariés) se veut en effet la tête de pont du réseau pour toutes les nouvelles technologies, les nouveaux métiers et les nouveaux services liés aux mobilités douces. Car cette succursale n’entend se focaliser que sur les véhicules électrifiés : automobiles 100 % électriques ou hybrides (VE/VH), ainsi que les vélos et trottinettes électriques…

Offre servicielle élargie

Parce qu’il s’agit encore d’un marché émergeant, l’enseigne va lancer une batterie de nouveaux services – autant de tests grandeur nature. Outre un partenariat avec le parking du Pont Marie (Indigo) pour le stationnement, Midas a aussi élargi significativement les plages horaires de dépose et restitution du véhicule avec une armoire à clé accessible 24h/24 pour les clients. Le centre du Quai des Célestins propose également un service de voiturier qui gère le stationnement ainsi qu’un service de jokeyage pour récupérer le véhicule avant intervention ou pour sa restitution après intervention. Une offre riche qui devrait plaire aux clients grands comptes... comme à de nouveaux entrants sur le marché du véhicule zéro émission en recherche de points de service !

Côté deux-roues, outre l’entretien-réparation multimarque, le centre propose également la vente de VAE, la vente ou la location de trottinettes électriques et toute une gamme d’accessoires. Ce n’est pas tout : une borne interactive installée dans la zone d’accueil permet au client de patienter en naviguant sur diverses applications ou de commander des produits en click&collect. « Un centre résolument pensé dans un esprit retail », résume Sébastien Étienne, directeur développement et concepts Midas France.

Image
Midas City Paris_Atelier

À la carte

La reprise de cet emplacement n’est donc pas le fruit du hasard, touchant une population urbaine adepte des nouvelles mobilités. Mais s’il se veut un laboratoire, il épouse complètement l’ADN des centres Midas, « dont 40 % sont situés en centre-ville », rappelle Julien Gourand, directeur général du réseau. Entendre : si les tests sont probants, ils pourront être dupliqués dans d’autres centres au profil similaire.

En tant que laboratoire, il explore des voies qui pourront être toutes ou parties reprises dans d’autres points de vente de l’enseigne, à la manière de briques. Ainsi, si le parc de VE/VH n’est pas (encore) développé sur sa zone de chalandise, le centre de Béthune va dupliquer le projet réalisé dans le centre lillois avec un corner Cycloo, exclusivement dédié aux deux-roues. Le troisième du genre au sein du réseau (avec Paris). Pour City, pas d’objectifs quantitatifs annoncés par la direction du réseau en matière de déploiement, mais « les adhérents suivent de très près l’arrivée du concept City », souligne le directeur de l’enseigne.

Jérémie Morvan
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire