Image
LKQ OPTIMAL
Image
LKQ OPTIMAL

Grêle : 2022 confirme son statut d’année exceptionnelle

Romain Thirion
Image
Graphiques Grêle SRA 2022

Les épisodes de grêle 2022 ont principalement concerné une diagonale nord-est/sud-ouest mais leurs conséquences se sont fait particulièrement sentir au-delà.

Partager sur

Conséquence probable du réchauffement climatique, la grêle a fait des ravages en 2022. Sa récurrence, à l’instar d’autres catastrophes naturelles, conduit même les assureurs à repenser l’indemnisation de ces dernières. Ainsi qu’à mieux former les "risk managers" à l’anticipation et la prévision des aléas climatiques. Mais la réalité des grêles de l’an dernier se fait encore sentir dans les ateliers des carrossiers et les centres de dégrêlage, car les chantiers se poursuivent. Surtout le long d’une diagonale courant du Bas-Rhin aux Pyrénées-Atlantiques. Au creux de cette diagonale, la Gironde et le Rhône ont respectivement concentré 11,1 % et 8,4 % des expertises de grêle de l’année, selon Sécurité & Réparation Automobiles (SRA).

SRA a pu dresser d’autres statistiques issues de l’exercice écoulé. Lesquelles font ressortir que le coût de réparation des expertises de grêle dépassait de 30 % le coût moyen national dans trois départements : le Puy-de-Dôme, la Haute-Loire – tous deux au cœur de la fameuse diagonale nord-est/sud-ouest – et les Hauts-de-Seine, département pourtant situé en-dehors des principales zones touchées par la grêle en 2022. Mais la présence dans ce Top 3 du département le plus riche de France, doté d’un parc roulant premium plus important par rapport aux autres, n’a finalement rien d’étonnant.

De même, les départements où le coût de la réparation dépasse le plus de 10 % la valeur résiduelle à dire d’expert (VRADE) sont situés dans cette diagonale, à l’exception notable de deux départements franciliens – les Yvelines et le Val-d’Oise – et de la Manche. Les Yvelines sont même le deuxième département où le coût de remise en état des véhicules a été le plus cher par rapport à la VRADE, avec 17,9 % de plus que la moyenne nationale… Seule la Dordogne le dépasse, avec 23,7 %.

Romain Thirion
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire