Image
LKQ OPTIMAL
Image
LKQ OPTIMAL

Reconditionnement VO : Stimcar en mode tentaculaire

Muriel Blancheton
Image
Stimcar Equipe Atelier

Le spécialiste du reconditionnement VO a pris ses aises dans de nouveaux locaux. Une rampe de lancement pour Stimcar qui prévoit en 2021 de s’étendre en diagonal sur tout le territoire et multiplie les projets.

Partager sur

Hébergé dans les locaux de la succursale nantaise de PSA Retail, avec qui il a signé son premier contrat début 2020, Stimcar a pris son indépendance en s’installant dans un atelier de 1 200 m² à Couëron (44), et équipé en matériel de pointe. Spécialisée dans le reconditionnement, la jeune entreprise suit un parcours déjà balisé : Toulouse en mai puis Rennes, Montpellier, Trappes et Lyon avant l’été. Enfin, en septembre, ce sera un hub à Montargis, associant reconditionnement et stockage. Stimcar prévoit de reconditionner jusqu’à 14 000 véhicules cette année ! Son site bordelais, ouvert en janvier en partenariat avec DBF Automobiles doit déjà intégrer une seconde équipe. Le process enchaîne expertise, commande des pièces, carrosserie, mécanique, géométrie, préparation esthétique et shooting photo sur un plateau dédié, le tout à un rythme effréné, Stimcar garantissant un reconditionnement en 6 jours maximum. Le site est dimensionné pour traiter 8 000 VO à l’année. « Notre portefeuille clients s’est élargi, nous travaillons avec beaucoup d’acteurs locaux, certains rayonnant partout en France », confient Yann et Jean-François Brazeau, les deux frères créateurs de Stimcar. Afin de répondre à cette demande, le site nantais va passer en 3 x 8 dès cet été et emploiera alors une trentaine de mécaniciens, carrossiers et peintres. La société, qui cultive la polyvalence au sein de ses équipes, prévoit de recruter des apprentis à la rentrée.

Thierry Goussin

Pour consulter les dernières éditions, cliquer sur les images ci-dessous !

Image
Image
Muriel Blancheton
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire