Image
LKQ OPTIMAL
Image
LKQ OPTIMAL

The Remakers, la nouvelle division « Remanufacturing » de Renault

Caroline Ridet
Image
L’entité annonce un catalogue couvrant neuf familles de produits pour plus de 11 000 références de pièces mécaniques, électriques et électroniques. Et ce sont ces deux derniers leviers que le remanufacturer veut actionner pour étoffer son portefeuille produits.  Et cela a déjà commencé avec l’annonce en mars dernier de la première offre de moteurs rénovés de véhicules électriques. Et d’autres projets sur l’électronique remanufacturée sont en cours de développement, affirme-t-on chez The Remakers.

Brique supplémentaire pour la structure du constructeur « Future Is NEUTRAL », la nouvelle entité dédiée à la pièce rénovée vise un objectif de croissance de 50 % à l’horizon 2030.

Partager sur

Le groupe français se donne les moyens de ne pas passer à côté du marché européen de la pièce d’économie circulaire à fort potentiel qui devrait gonfler de 6,8 Md€ à 8,2 Md€ à l’horizon 2023. Ainsi, il construit brique après brique un dispositif holistique autour de sa structure « Future Is NEUTRAL », qui bénéficie d’un plan d’investissement de 500 M€ d’ici 2030 ! C’est dans ce cadre qu’a été structurée la nouvelle société The Remakers spécialisée dans le remanufacturing des pièces, basée à la Refactory de Flins. 
« Cette création ouvre un nouveau chapitre et de belles perspectives de croissance. Notre ambition est d’augmenter notre activité de 50 % à l’horizon 2030 », affirme Rafael Tréguer, en charge de la nouvelle direction générale. Un nouveau défi pour celui qui dirigeait depuis 2018, Qstomize, filiale Renault spécialisée dans les transformations sur mesure de véhicules utilitaires.

Pièces électroniques pour VE : levier de croissance

L’entité annonce un catalogue couvrant neuf familles de produits pour plus de 11 000 références de pièces mécaniques, électriques et électroniques. Ce sont ces deux derniers leviers que le remanufacturier veut actionner pour étoffer son portefeuille produits.  Et cela a déjà commencé avec l’annonce en mars dernier de la première offre de moteurs rénovés de véhicules électriques. Et d’autres projets sur l’électronique remanufacturée sont en cours de développement, affirme-t-on chez The Remakers. 

Caroline Ridet
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire