Image
GENERAL PAINT
Image
GENERAL PAINT

L’art du blanc nacré tri-couche vu par Spies Hecker

Romain Thirion
Image
tuto Blanc nacré tricouche Spies Hecker

La marque de peinture premium a récemment délivré quelques conseils pour la remise en état de l’une des finitions les plus populaires de ces dernières années.

Partager sur

Dans le monde, 34 % des voitures étaient d'une nuance de blanc en 2022, les blancs nacrés représentant 14 % de ce chiffre selon le rapport annuel d’Axalta sur la popularité des teintes automobiles. Néanmoins, la difficulté à remettre en état les éléments de finition blanc nacré est de notoriété publique pour les peintres. Aussi Spies Hecker a-t-il développé un processus efficace à suivre. La marque, en préambule, dégage deux conditions-clés pour y parvenir. D’abord, s'assurer que la couche de fond est appliquée au couvrant. Ensuite, déterminer le nombre de couches à effet nécessaires pour faire correspondre la teinte et l'effet. D’où l’importance de réaliser plusieurs plaquettes en amont de l’application. Spies Hecker recommande ensuite une réparation en trois étapes.

Soigner la couche de fond

La première de ces étapes consiste en un flashage optimal de la teinte au spectrophotomètre. Lequel, pour être parfait, nécessite de nettoyer l’élément à repeindre et de mesurer la teinte sur des zones non endommagées, sans rayures ni contamination de surface et aussi proches que possible de la zone abimée. Une fois la teinte comparée aux plaquettes préalablement préparées, Spies Hecker insiste sur l’importance d’utiliser la bonne couleur de sous-couche, afin d’éviter « des défauts tels que l’enterrage, la perte de brillance, des problèmes d'adhérence et un mauvais séchage à cœur, tous liés à l'application excessive de la couche de fond pour cacher une sous-couche de la mauvaise couleur », indique Romain Autret, responsable technique Axalta Refinish France.

Une fois le véhicule en cabine, Spies Hecker recommande à ses clients d’appliquer l'additif raccordeur Permahyd Hi-TEC 1050/1051 sur la zone de raccord de la réparation, tout en laissant de la place pour le raccordeur de la couche à effet lors de l'étape suivante, puis d’appliquer aussitôt la couche de base Permahyd Hi-TEC 480. Une zone qui doit être aussi petite que possible afin de réduire la quantité de brouillard de pistolage qui en découle. Après l'application, la marque invite à prévoir un temps d’évaporation et à étuver durant une courte période, suivant les recommandations de la fiche technique du produit.

Un tutoriel dédié en vidéo

Si la surface est bien lisse à l’issue de cette première étape, les carrossiers peuvent passer à la deuxième. « Ils doivent raccorder sur la surface restante, qui est plus large », explique Romain Autret. Il s’agit de pulvériser à nouveau le raccordeur et, pendant qu'il est encore humide, d’appliquer immédiatement la teinte nacrée. Pulvériser d'abord sur la zone la plus large, puis revenir à l'intérieur, en utilisant le même nombre de couches, appliquées mouillé-sur-mouillé, que la plaquette correspondante. Si la zone concernée est encore légèrement chaude, Spies Hecker suggère d’envisager des ajusteurs de viscosité plus lents pour faciliter l'application de la couche à effet, qui suit.

Une fois l’évaporation effective, la troisième étape, plus simple, consiste à appliquer le vernis – le Permasolid HS dans le cas de Spies Hecker – puis de laisser évaporer et de sécher conformément à la fiche technique du produit. Pour visualiser au mieux ce processus de réparation des blancs nacrés tri-couches en trois étapes, Spies Hecker a mis en ligne sur son site web un tutoriel vidéo dédié

Romain Thirion
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire