Conversion E85 : 8e homologation pour FFED

Caroline Ridet
Image
Flexfuel boitier indirecte.

La course à la conversion bioéthanol continue sur un marché particulièrement porteur. FlexFuel Energy Development vient d’obtenir sa huitième homologation de ses boîtiers de conversion au superéthanol E85.

Partager sur

FFED continue ainsi la validation de ses homologations pour les 15 CV et plus. Cette nouvelle homologation concerne les véhicules essence équipés d’un moteur à injection indirecte, normes Euro 3 et 4, de 15 CV et plus, soit environ 7 000 modèles parmi les véhicules essence mis en circulation entre 2000 et 2011 (Nissan 370Z, Mercedes SLK, BMW M, Mégane R.S., Audi S, Audi RS mais aussi Aston Martin DB9, Ferrari F430, Hummer H3, Ford Mustang, Chevrolet Camaro…).
Le fabricant a également obtenu l’homologation - 7°C pour l’ensemble des homologations obtenues à ce jour. Cela confirme le respect des normes de pollution des boîtiers FlexFuel ainsi que leur bon fonctionnement à des températures très froides. Cette homologation répond à l’exigence de l’arrêté modificatif des boîtiers de conversion au superéthanol E85 du 19 février 2021.

Marché multiplié par 6,5 % en six mois

Cette huitième homologation élargit encore les horizons du spécialiste de la conversion au bioéthanol qui annonce couvrir désormais 91 % du marché des véhicules essence compatibles avec la pose d’un boîtier.

Une course à l’homologation (son concurrent Biomotors en annonce neuf) qui est d’autant plus importante qu’avec la flambée des prix du carburant, les automobilistes sont de plus en plus demandeurs de conversion. Le marché aurait été multiplié par 6,5 depuis début 2022 selon FFED, qui annonce l’installation par ses garages partenaires de 45 000 boîtiers depuis début janvier.

 De quoi booster une activité de niche à laquelle se convertissent de plus en plus de garagistes. Le spécialiste s’appuie sur un réseau de plus de 2 000 ateliers certifiés. 
 

Caroline Ridet
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire