Image
LKQ OPTIMAL
Image
LKQ OPTIMAL

carVertical intègre un nouveau design et de nouvelles fonctionnalités

Philippe Lamigeon
Image
CARVERTICAL

Le spécialiste des rapports sur l’historique des véhicules d’occasion dispose d’un nouveau design, de nouvelles fonctionnalités et des produits entièrement repensés. 

Partager sur

Aujourd’hui, un peu moins de la moitié des acheteurs vérifient l’historique d’une voiture avant de l’acquérir. carVertical compte bien remédier à ce désintérêt avec son site web, une appli mobile au nouveau look, un nouveau logo et d’autres paramètres pour assister les utilisateurs tout au long de leur parcours. 

En France, une voiture sur dix aurait un compteur kilométrique trafiqué. Le rapport carVertical est une arme contre ces arnaques. « Pour rendre le marché des véhicules d'occasion plus transparent en France, nous devons toucher un public plus large – pas seulement les passionnés de mécanique et de nouvelles technologies. C'est pourquoi nous avons amélioré notre design et avons actualisé notre appli mobile et nos rapports d'historique. Bien que nous appréciions notre communauté de passionnés de mécanique, notre mission est de rendre le marché des véhicules d'occasion plus sûr et attractif pour tous les conducteurs, également ceux qui ne sont pas forcément intéressés par les aspects techniques des voitures », explique Rokas Medonis, directeur général de carVertical. 

Il apparaît que seulement 42 % des automobilistes français savent ce qu'est un VIN et vérifient l'historique d'une voiture avant de l'acheter. C'est un taux très faible par rapport à d’autres pays. Comme la moitié d'entre eux dépensent plus de 10 000 € pour une voiture, ils risquent d’avoir de mauvaises surprises…

Nouvel outil facilitateur

Une vérification auprès de carVertical est donc très utile. Avec les modifications apportées au produit, le nouveau rapport contiendra davantage d'explications sur les données enregistrées, ainsi que des graphiques informatifs et des conseils. « Nous voulons faire du rapport une expérience plus visuelle afin d'aider les utilisateurs à prendre des décisions plus rapides sur les véhicules qui les intéressent. De plus, le nouveau design nous permettra à l’avenir d'intégrer plus facilement de nouveaux types d'informations », ajoute R. Medonis.

Le nouveau rapport et la nouvelle appli s’accompagnent d'un blog au design repensé, contenant des conseils utiles, des infographies et des guides vidéo. « Les rapports d'historique du véhicule sont un élément clé qui contribue à sensibiliser l’automobiliste à bien entretenir sa voiture et à améliorer ainsi la qualité des véhicules proposés sur le marché de l’occasion. Les données automobiles et les nouvelles façons de les exploiter permettent de créer des nouveaux outils pour que les automobilistes puissent bénéficier de plus de transparence sur le marché du VO », conclut le DG.

Philippe Lamigeon
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire