[Atlas] Royaume-Uni : Covid/Brexit, les indépendants gagnants

Muriel Blancheton
Image

En 2020, les immatriculations n’ont pas dépassé les 1,6 million d’unités, contre 2,3 millions habituellement. 2021 s'est achevé sur la même note de désespoir que 2020, soit 1,66 million d’unités écoulées. Et entre les problèmes persistants des chaînes d’approvisionnement et les perspectives économiques peu réjouissantes que dessine l’inflation, l’embellie n’est visiblement pas pour demain au Royaume-Uni. 

Partager sur

Pour Quentin Le Hetet, directeur GiPA UK, le Brexit a encore ajouté une tension supplémentaire. Entre les équipementiers de premier rang « solidement armés en pièces de rechange via du stock, des entrepôts et une logistique affûtée », et les autres, un fossé s’est creusé. « Je pense notamment aux fournisseurs “Budget”, ceux que nous appelons les “boxing companies” (assembleurs de gammes). Ceux-là vivent mal la sortie de l’Europe et la pénurie de pièces. Étonnamment, il faut également inclure les constructeurs, moins préparés aux problèmes d’import de pièces et qui le paient cher dans le contexte actuel. »

Des opportunités sont à saisir…

À l’autre bout du spectre, la réparation, et plus particulièrement la rechange indépendante, tire son épingle du jeu : le chiffre d’affaires atelier a enregistré une hausse de 10 % en 2021 (véhicules particuliers et utilitaires), et ce sont bien les indépendants qui ont fait pencher la balance (+ 13 % sur un an). Effet immédiat : la vitesse de livraison a repris sa folle cadence de 30 minutes maximum, et plus question de remettre en cause ce prérequis, temporairement mis en pause avec les confinements, au risque de se faire « piquer » le client. « En clair, les mauvaises habitudes ont repris aussi vite qu’elles s’étaient arrêtées », conclut Quentin Le Hetet. Enfin, les crises n’empêchent pas les opportunités ! Alliance Automotive Group UK (GPC) s’est offert J&S Automotive Distributors et le site de VO CarSupermarket.com (MotorDepot Ltd) s’est fait avaler par le Français AramisAuto, filiale de Stellantis. Une dernière emplette qui lui fait passer le milliard d’euros de chiffre d’affaires…

m.blancheton@zepros.fr

Cliquer pour lire l'intégralité du dernier Atlas de la distribution PR

Muriel Blancheton
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire