Distorsion assureur/réparateur : le Parlement européen dans la boucle

Caroline Ridet
Image
Carrossier situation ponçage

En mars dernier, quatre organisations professionnelles espagnoles portaient plainte contre l’État pour avoir autorisé les distorsions de relation entre assureurs et réparateurs. Le Parlement européen a retenu la plainte et accueille sur son site web une pétition. 

Partager sur

La démarche est assez inattendue pour être remarquée. En mars, quatre organisations espagnoles de réparateurs – Cetraa, Conepa, Ganvam et Fagenauto – portaient plainte contre  l’État espagnol devant le parlement de Strasbourg pour avoir autorisé le non-respect de règles inscrites dans le marbre européen (directives et articles du traité sur le fonctionnement de l’EU) : libre choix de l'atelier, fixation de tarifs horaire sans respect de celui de l'atelier, recours à des barèmes réalisés par des sociétés liées ou détenues par des compagnies d'assurance, dépendance à l'égard d'experts, imposition de fournisseurs ou de pièces de rechange... des ateliers.  Des pratiques souvent dénoncées par les carrossiers européens ! 
Le Parlement européen vient d’annoncer qu’il prenait en compte la plainte. Une étape qui permet aux quatre plaignants de passer à l’étape suivante : lancer une pétition « Face aux abus des assureurs, rejoignez-nous ».  Cette campagne vise à rallier tous les carrossiers considérant que ces pratiques créent de graves dommages économiques à leur atelier. La pétition est accessible sur le site du Parlement européen (ici). Parallèlement, les organisations ont ouvert une page web dédiée pour faciliter l’accès à la pétition. 

Voir si cette initiative espagnole va faire tâche d’huile en inspirant ses voisins européens. Et si in fine cela contribuera à huiler des relations invariablement tendues entre ces deux parties prenantes interdépendantes de la réparation-collision. À suivre. 
 

Caroline Ridet
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire

Sur le même sujet

Vidéo
Sponsorisé par EUROREPAR Car Service
Image
Entrée de la carrosserie Moletta Obrado de Sapiac, à Montauban
Photo-reportage