Doyen achève sa mue logistique

Jérémie Morvan
Image
ASTOR Patrice DOYEN

Le groupement de distribution né en Belgique a clos en février dernier un chantier stratégique. Exit les trois sites logistiques dont il disposait jusqu’à présent (Toulouse Corbas et Gennevilliers), synergie de groupe (PHE) oblige, l’intégralité de son offre est désormais hébergée sur les stocks régionaux d’ACR group. 

Partager sur

« Aujourd’hui pleinement opérationnel, ce transfert permet un rapprochement avec les 63 points de distribution sous enseigne API, notamment dans le Sud (via les plateformes ACR de Toulouse et Marseille). Il doit se matérialiser par une fidélité plus grande des adhérents en matière d’achats », déclare Patrice Astor, directeur général de Doyen.

À cette mue logistique s’est ajouté un renforcement significatif de l’offre pièce car les distributeurs du groupement ont désormais accès en dépannage à toute l’offre ACR. « Le couplage de l’offre de Seneffe (NdlR : stock central du groupe) avec celle d’ACR donne accès aux distributeurs API à un catalogue de plus de 100 000 références, disponibles en H+4 depuis les plateformes régionales ou J+1 depuis la Belgique », précise le DG. Un enrichissement et une proximité accrus de l’offre pièce devant être synonymes d’une plus grande fidélité des distributeurs dans leurs achats… Et disposer d’une offre à la fois plus large et plus longue n’est pas un mince atout en ces temps de pénurie de pièce !

Structure commerciale renforcée

« Nous le devons sur certaines familles de produit à deux, trois voire, quatre fournisseurs différents », révèle Patrice Astor. Le prix à payer pour maintenir un enviable taux de service de 95%. Inflation oblige, le premier semestre s’avère dynamique avec un CA à +10% par rapport à 2021 qui avait été lui-même très positif selon Patrice Astor.

Dans cette nouvelle phase, Doyen a également pris soin de renforcer sa structure commerciale. Sur le terrain donc, huit commerciaux ont ainsi la charge de pousser la nouvelle offre PR mais aussi de faire grandir le réseau d’entretien-réparation, un des piliers dans le développement commercial des API. A cet égard, le déploiement du concept technique API Drive permet d’accroitre encore davantage les relations avec les réparateurs dont une cinquantaine ont d’ores et déjà été séduits par le service.

Le groupement, qui fête cette année ses cent ans, a annoncé sa présence sur le salon Equip Auto, tiendra sa convention API en fin d’année avant sa convention internationale, prévue en 2023 en Sardaigne...

Jérémie Morvan
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire