Image
LKQ OPTIMAL
Image
LKQ OPTIMAL

SPPV corse encore plus sa distribution

Romain Thirion
Image
PACA – SPPV JEAN-LUC MARIA

Le distributeur de peinture marseillais a accentué son empreinte sur l’Île-de-Beauté depuis le 1er août 2022, via la reprise de Graziani Peinture Auto (GPA) Distribution, à Furiani (2B), en périphérie de Bastia.

Partager sur

Déjà présente sur l’agglomération d’Ajaccio (2A) depuis 2015, l’entreprise de Jean-Luc Maria va désormais peser quasiment 2 M€ de CA en Corse. « Notre siège de Marseille génère entre 5,5 et 5,8 M€ et notre magasin d’Ajaccio, entre 1,2 et 1,3 M€. Le site de Bastia réalisait environ 700 000 € mais nous voulons rapidement lui faire dépasser le million », commente le président de SPPV. Le rachat de GPA à Paul Graziani ne fera pas du spécialiste phocéen le leader en Haute-Corse, le distributeur Precisium CAP 20 – rien à voir avec la filiale distribution d’Axalta – détenu par le même P. Graziani, pesant plus de 2 M€. Mais il lui permettra de mieux desservir ses clients carrossiers insulaires : un technicien peinture a été embauché pour compléter l’équipe bastiaise, composée de deux salariés.

Meilleure couverture terrain

« Le marché corse est composé de belles structures : les professionnels investissent et l’activité est en hausse. Le nombre d’habitants grossit chaque année avec une diaspora corse qui rentre passer sa retraite sur l’île. En plus, avoir une voiture y est essentiel, compte tenu des distances et du manque de transports en commun interurbains », relève Jean-Luc Maria. L’une des raisons qui a poussé le dirigeant à s’implanter au nord du territoire, car jusqu’à quatre heures de route peuvent être nécessaire pour rejoindre Bastia depuis Ajaccio en période d’affluence.

Également présent sur le marché du nautisme avec la marque Imron Marine, SPPV va renforcer la part de cette activité dans son mix. Avec ses autres marques distribuées par l’adhérent Centaure – Cromax, Syrox, Challenger – Axalta tient une belle tête de pont en Corse.

Le continent n'est pas en reste

Jamais à court de projets, Jean-Luc Maria prépare déjà 2023 avec d’autres opportunités de développement. Car sa zone de chalandise d’origine continue de se développer, en dépit du déficit de main d’œuvre dont souffrent les carrossiers. La preuve avec les concurrents et confrères présents sur la métropole d’Aix-Marseille – Farsy (Autodistribution), EPS (Centaure) et même BCSF à Vitrolles (13) – qui ont tous accentué leur développement ces derniers mois. Au même titre que leurs clients carrossiers, qui ont bien résisté à deux années de crise. Selon Jean-Luc Maria, « ceux qui ferment ont en réalité vendu leur établissement à des promoteurs car le bâtiment marche fort dans les zones urbaines où nous distribuons : Marseille, Aix, Toulon... La balance y est toujours plus favorable aux ouvertures ».

Romain Thirion
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire