Image
LKQ OPTIMAL
Image
LKQ OPTIMAL

Brembo passe la barre du milliard trimestriel

Caroline Ridet
Image
brembomatteo-tiraboschi-executive-chairman2023

Le spécialiste italien du freinage poursuit sur une tendance haussière après avoir fini 2023 en progression de 6 %, à 3,8 Md€.  Un début d'année qualifié de record par Brembo. 

Partager sur

Joli début d’année pour Brembo. « Pour la première fois, nous avons dépassé le seuil du milliard d'euros de chiffre d'affaires en un seul trimestre – un résultat tiré par des volumes plus élevés dans nos segments d'activité clés et dans les principaux secteurs d'activité », commente Matteo Tiraboschi, président exécutif du spécialiste italien du freinage.
Sur le premier trimestre ,il annonce un chiffre d’affaires dépassant le milliard d’euros (1,0046 Md€), soit une croissance de 4,4 % ( 5,3 % à taux de change constant). Dans le détail, les applications auto ont progressé de 5,5 %, la croissance est de 2 % pour les motos, de 6,3 % pour les applications course tandis que l’activité VUL chute de 1,1 %. 

La France à + 3,6 %

Bien qu’inégale, cette performance semestrielle se retrouve sur toutes les zones géographiques où est présent l’équipementier, avec pour seule exception le marché sud-américain en repli de 4 %.  Ainsi, le business affiche une timide progression sur les marchés matures (taux de change constant ) :  + 2,4 % en Amérique du Nord, + 3 % en Italie, tandis que la France annonce + 3,6 %, l’Allemagne + 5,4 %. Parallèlement, certains marchés ont surperformé : la Chine (+ 12,4 %), le Royaume-Uni (+ 16 %), le Japon (+ 18 %) et l’Inde (+ 24,8 %). 

Bénéfices au rendez-vous

Le groupe annonce ainsi un EBITDA de 17,6 %, en légère progression vs T1 de 2023, une marge EBIT à 11,2 % (10,8 % au T1 2023) et un bénéfice avant impôt de 105,6 M€, stable comparé à la même période de l’an passé. Enfin, Brembo reconnaît un gonflement de sa dette  (529,5 M€).

Caroline Ridet
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire