Image
GENERAL PAINT
Image
GENERAL PAINT

SOS Pare-Brise+ se développe en Espagne

Romain Thirion
Image
SOS Pare-Brise à Marbella

Le réseau de vitrage se développe et vient de poser le pied en Andalousie par le biais d’un master franchiseur qui vise cinq à six sites d’ici la fin de l’année.

Partager sur

Le salon Franchise Expo Paris peut réserver de belles surprises à ses exposants. L’édition 2024, du 16 au 18 mars derniers, s’est révélée fructueuse pour SOS Pare-Brise+. En effet, en plus des entrepreneurs français venus prendre langue avec la direction du réseau de vitrage, un master franchiseur s’est présenté avec l’intention de déployer l’enseigne en Espagne. Et moins de trois mois après la prise de contact, un premier centre vient de voir le jour à Marbella, en Andalousie.

« L’établissement de Marbella sera un centre pilote et nous espérons ouvrir cinq à six sites d’ici fin 2024. Nous avons lancé un site web en espagnol et prenons déjà des commandes », se réjouit Jacques Jean, P-DG fondateur de SOS Pare-Brise+. Lequel relève que le marché du vitrage dans la péninsule est moins débridé qu’en France, où la loi Hamon qui a gravé dans le marbre le droit au libre choix du réparateur a conduit à l’explosion du nombre de réseaux. Et au développement de pratiques commerciales relevant du cadeau, « alors que même si nous ne sommes pas agréés, nous sommes toujours restés sur la seule et unique ligne d’offrir la franchise et rien d’autre », insiste Jacques Jean.

Si SOS Pare-Brise+ regarde pour la première fois vers l’étranger, sa priorité reste toutefois le développement de son réseau français, qui compte aujourd’hui 141 centres. Des établissements principalement développés par de purs spécialistes du pare-brise, même si certains franchisés proviennent d’autres activités. À l’image du centre en cours d’ouverture à Meaux (77), œuvre d’un adhérent Speedy. L’Ile-de-France ne figure toutefois pas parmi les zones de développement prioritaires de la franchise SOS Pare-Brise+. Les secteurs de Bordeaux, de Marseille ou de Nice sont en revanche des cibles désignées par Jacques Jean et ses équipes. « Nous avons déjà été présents dans ces deux villes mais sans jamais installer durablement le panneau. En Normandie et Bretagne, nous avons également plus de franchisés que par le passé, mais notre maillage reste à parfaire », confesse le dirigeant.

Romain Thirion
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire